Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Culture alpine > A la découverte du Bureau des Guides…

A la découverte du Bureau des Guides des Contamines

, 3 avril 2013, pas de commentaire, 1336 vues.

 

C’est arrivé un jour par courrier à la Mairie! La lettre à l’intérieur explique : j’ai trouvé cela en rangeant mon grenier et il ne m’appartient pas. Là, enveloppé dans du papier tissu, un petit carnet vert, poussiéreux et usé par l’utilisation :’’ Le Journal de bord du guide perdu’’ de Philippe Mermoud, guide de haute montagne dans les années 1930, membre d’une des plus anciennes familles des Contamines et un ancien du village jusqu’à son décès en 1991.

Sa petite-fille, Valéri Depraz-Depland, est la bibliothécaire des Contamines. Comme un bon hasard, le livre lui a été rendu la veille que je demande son aide dans mes recherches sur l’histoire des guides des Contamines. Très gentiment elle m’a laissé regarder le carnet et prendre quelques photos.

 

webzine

 

C’est merveilleux. A l’intérieur, ce ne sont pas seulement des pages officielles montrant ses qualifications mais aussi des témoignages de clients, comme celle d’un certain Monsieur Barthélemy en 1933. Il exprime ses sincères remerciements « au gars solide et résistant qu’est Philippe Mermoud » pour les randonnées à ski au Col de Joly et Col de Voza et pour « sa complaisance, sa courtoisie et ses qualités professionnelles. »
Lorsque cela a été écrit, la Compagnie des Guides des Contamines existait déjà depuis plus de 80 ans. Fondée en 1850, c’est la deuxième plus ancienne après celle de Chamonix (fondée en 1823).
Merci à Olivier Begain, directeur du Bureau des Guides des Contamines et l’Ecole de Ski Français ainsi qu’à Valérie Depraz-Depland et sa famille !

Dans les années 1800, le tourisme décollait dans la région de Chamonix et, inspirée par la première ascension célèbre du Mont Blanc en 1786, une demande de guides a été formulée pour amener les clients vers la montagne majestueuse. Les premières compagnies de guides ont été formées afin de maintenir des normes professionnelles, créer un point de contact pour les clients et également fournir un soutien aux familles en cas de blessure ou de mort.

Aujourd’hui, la qualification de guide de haute montagne est réglementée à l’internationale, explique Olivier Begain, chef du bureau des guides aux Contamines (et aussi de l’ E.S.F.). Mais la Compagnie est toujours une organisation de soutien pour les guides et leurs familles et un gardien des traditions de cette profession hautement qualifiée dans la vallée, célébrée chaque été à la Fête des Guides.
« Ce qui est formidable, » dit-il, « c’est que, pendant une longue période, nous n’avons eu aucun nouveau guide et récemment nous avons quatre nouveaux jeunes guides qui nous ont rejoint plus un autre jeune en formation. »

La plupart sont issus de familles locales. Chaque compagnie de guides a son propre caractère. « Nous ne sommes pas trop gros, il y a un bon mélange de guides plus âgés et plus jeunes, et ils sont tous de vrais montagnards ».
Olivier lui-même approche sa 40ème saison comme guide, humble leader de sa profession, passionné par son travail.
La meilleure partie de son travail, c’est l’humain, dit-il. Il me parle d’un client, un débutant enthousiaste, qu’il a encadré sur son premier parcours, la Traversée des Crochues. Il grimpera avec lui sur les routes de plus en plus difficiles pendant 25 ans. Il n’était pas riche, se souvient-il, mais il a vécu pour ses vacances en montagne. Un autre client a commencé vers 50 ans. « Pendant plus de dix ans, nous avons parcouru beaucoup d’itinéraires différents que jamais il ne s’était imaginé être capable ! Quand il a dû arrêter à cause d’un problème au genou, il était en larmes. »
Je ne pense pas que les journaux de bord des guides existent comme dans les années 30, mais je devine que l’enthousiasme sincère des témoignages de clients aujourd’hui, comme celui de M. Barthélemy de Paris, ne change pas.

Informations pratiques :
Les Bureau des Guides des Contamines est ouvert toute l’année et propose de multiples activités : ski de randonnée et de free ride, raquettes et randonnées, alpinisme, escalade, cascade de glace, parapente, canyoning et via ferrata, en groupe ou individuellement. Pour plus d’informations, veuillez consulter www.guides-contamines.com ou arrêtez-vous au bureau à côté de l’Office de Tourisme (partagé avec le E.S.F).

Marita

Étiquettes : , , , , ,

Aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *