Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Eté > Dans les coulisses de « Tout Schuss »

Dans les coulisses de « Tout Schuss »

, 29 avril 2015, pas de commentaire, 1720 vues.

La montagne et la neige ont bien souvent inspiré réalisateurs et metteurs en scène de cinéma . De nombreux succès ont même été tournés dans nos stations alpines (Malabar Princess, Les bronzés font du ski, Tout ça pour ça …). Les Contamines peuvent, quant à elles, s ’enorgueillir de servir pour la deuxième fois, et à 70 ans d’intervalle, de décor naturel à un long métrage !

 

En effet c’est en 1946 (février et mars) que furent tournées de nombreuses  séquences du film de Robert Bibal , « Le fugitif » réunissant une pléiade de vedettes du cinéma d’après-guerre ( Madeleine Robinson, René Dary ..) ; et c’est en 2016 que sortira la comédie « TOUT SCHUSS »  dont le tournage s’achève ces prochains jours aux Contamines-Montjoie ; réalisé par F.Prêvot-Leygonie et S.Archinard, ce film compte parmi ses acteurs : Alexia Barlier, Anne Girouard (la reine Guenièvre dans la série Kaamelott) et …José Garcia !!  Aux côtés de ces têtes d’affiche, une dizaine de jeunes ados interprètent les élèves d’une classe de neige qui verront leur séjour  perturbé par les relations entre Max  (José Garcia)  père quelque peu égocentrique et cynique et Rosalie, son adolescente de fille …

 

1334-1571-thickbox

Affiche de « Le Fugitif », tourné également aux Contamines

 

Amoureux de notre village des Contamines qu’il connait depuis de nombreuses années, Marc Etienne Schwartz, producteur du film, a choisi d’y tourner la plus grande partie de « Tout schuss » et bien sûr toutes les séquences – ski !! Ainsi entre le 24 mars et le 30 avril ce ne sont pas moins d’une centaine de séquences qui se tournent au sein du village (notamment au centre d’hébergement Vacances et Montagne, aux Loyers), mais surtout à différents endroits du domaine skiable.

2015-04-13.NEF-13

En plein tournage

Pour cela, l’équipe technique constituée d’une cinquantaine de personnes est secondée tout au long de ces 5 semaines par une foule de « régionaux » et bien sûr … de Contaminards. Citons d’abord le personnel des remontées mécaniques et les pisteurs ; à pied d’œuvre dès l’aube et jusqu’à fort tard le soir, ils assurent le transport des personnes et du matériel technique sur les  lieux de tournage (Etape, Signal, Bûche Croisée, Roselette…) ; ils sont également responsables de la sécurité de tous : acteurs, figurants , doublures et même… animaux !!

Ayant eu l’opportunité d’assister à plusieurs reprises au tournage de quelques scènes, je vous livre en avant-première les témoignages de trois de ces protagonistes :

Sylviane Lefèvre (une ambassadrice du Webzine),  figurante d’un jour  (et même de 2 !) .

Stéphane Bibollet (déjà connu pour ses délicieuses bougnettes et autres spécialités de l’auberge du Barattet!!), DOUBLURE de José Garcia…

Dominique et Bruno Stritmatter (20 ans d’expérience comme mushers) qui, d’après l’équipe technique du film, se sont montrés aussi bons que des pros dans leur rôle de « DOMPTEURS » !!

 

photo3

A l’Etape

 

Michel : Comment avez-vous pu intégrer l’équipe du film ?

Sylviane : 2 mois avant le tournage j’ai reçu des propositions via l’OT et l’ESF des Contamines auxquelles je ne prêtais pas particulièrement d’attention ; devant l’insistance de mes filles, j’ai fini par accepter le défi !!

Stéphane :  La directrice du casting était à  la recherche d’une doublure de José Garcia ;   Gaëlle, secrétaire au ski-club, trouvant que je ressemblais à l’acteur, transmit mes coordonnées… Les dates pouvant « coller »(fin de saison pour moi) , j’ai eu droit à une séance photos… et ce fut concluant !

Dominique : Notre Parc du Chien Polaire se situant en face de la Ferme de la Gorge où l’équipe du film vint en repérage pour tourner quelques scènes d’intérieur, nous fûmes contactés à cette occasion pour participer (avec nos chiens !!!) à certaines séquences.

 

2015-04-13.NEF-4

Les figurants

 

Michel : Combien de temps avez-vous passé sur le tournage ?

Sylviane : 2 jours consécutifs en tant que figurante …

Stéphane : 7 jours au total en tant qu’acteur de complément : entendez doublure !

Dominique : 4 journées , toujours accompagnés de nos 5 chiens !

 

Michel : A quels genres de scènes avez-vous participé ?

Sylviane : Scènes d’embarquement au télésiège , scènes d’ambiance d’ après-ski en bas des pistes :  toutes filmées sur la piste bleue de Montjoie.

Stéphane : Essentiellement à des scènes de ski ; elles consistaient en des poursuites (parfois mouvementées …) agrémentées de quelques chutes spectaculaires !! Cela s’est déroulé sur les pistes et en forêt de Montjoie. Sans rien dévoiler du scénario, il y eut également des scènes déguisées !!!

Dominique : Nous avions choisi 5 de nos chiens eskimos du Groenland parmi les 24 que compte notre parc ; cette sélection s’effectua  sur des critères de commandement , d’entente et de visuel (harmonie des couleurs de pelages ); ils ont  participé à des séances de ski-joëring (tractant des jeunes acteurs) , d’attelage au  triple galop (une des actrices du film les dirigeant avec notre aide) et à une scène burlesque que vous découvrirez lors de la sortie du film !!!  Les lieux de tournage furent la Ferme de  la Gorge, le foyer de ski de fond et le bas de la piste de Montjoie.

 

photo

Les chiens au travail

 

Michel : Quel restera votre ressenti à l’issue de cette expérience ?

Sylviane : Une découverte chouette et enrichissante : une première sympathique et amusante dans une ambiance chaleureuse !! D’ailleurs, je vous en dirai davantage lors d’un prochain article … la semaine prochaine !

Stéphane : Je retiendrai en premier l’extrême gentillesse  et la décontraction de toute l’équipe ainsi que la simplicité de José Garcia ; j’ai été en même temps impressionné par le boulot fourni par chaque professionnel ainsi que par l’énorme logistique mise en place !! Malgré un début de tournage éprouvant  (après une saison de restauration et sans pratique du ski, la répétition des scènes sous un soleil très agressif ne simplifiait pas les choses ….), j’ai pu trouver le rythme et, je l’espère, donner le meilleur de moi-même !!

Dominique : Tout s’est déroulé dans une ambiance géniale où chaque membre de l’équipe,  du cuisinier au réalisateur en passant par les accessoiristes et les acteurs, s’est montré particulièrement patient, attentif et respectueux. Un merci également au personnel des remontées qui eurent la délicate attention d’arrêter totalement la télécabine  pour permettre à nos chiens de monter à l’Etape … sans stress !!

 

Clap de fin : Au travers de ces trois témoignages et de mes propres observations, je voudrais souligner l’importance du travail collectif lors d’une telle réalisation ; celui-ci n’apparait pas forcément lorsque l’on assiste à un film, « tranquillement assis dans une salle». Et si, dans un premier temps le nombre de personnes présentes lors des prises de vue peut paraitre disproportionné, on comprend très rapidement le rôle et l’importance de chacune d’entre elles… La notion du temps peut aussi nous échapper : Une séquence d’une minute à l’écran a pu nécessiter presque une demi-journée de tournage (mise en place, essais, répétition des prises…).

Rendez-vous en hiver 2016 pour une avant-première aux Contamines où nous vous invitons à venir nombreux rire et vous immerger dans les superbes paysages de notre station préférée. Ce film sera à coup sûr un ambassadeur idéal pour notre village…

Bonne chance à TOUT SCHUSS !!!

 

Liens et remerciements : Toute la prod du film pour son accueil ; Gérald Mattel pour ses photos ; En Coutère n°29 ; Le Parc du Chien Polaire  ; la Maison de la Gorge ; Vacances et Montagne ; Sécurité et Pisteurs-secouristes ; la SECMH.

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *