Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Hiver > Employé des sommets !

Employé des sommets !

, 27 décembre 2012, pas de commentaire, 1201 vues.

 

En route pour mon premier article pour le webzine des Contamines, j’ai croisé la route un soir de fête de Lionel Chambel, «chef mécanicien de la SECMH (Société d’Equipement de Contamines Montjoie Hauteluce) » dont le métier rude mais passionnant est de prévenir par une maintenance permanente les incidents techniques, et de réduire au maximum la durée des pannes. N’ayant que très rarement été bloqué sur les remontées du domaine, je me suis dit qu’il devait bien y avoir une raison et des hommes derrière tout ça.

Sur le domaine des Contamines-Montjoie, le premier téléski des Loyers fût installé dans le village en 1937. Désormais vous trouverez 24 remontées mécaniques dont 12 téléskis, 8 télésièges et 4 télécabines. Les plus anciennes, encore en fonction, datent de 1976.
Pour préparer toutes ces installations une équipe d’employés de la SECMH, avec à sa tête Lionel Chambel, s’affaire toute l’année… Certains disent de lui qu’il n’a que deux positions sur sa motoneige : « 0 ou 1 », et j’ai très vite eu l’occasion de le vérifier.
Le rendez-vous fut pris lors du week-end d’ouverture de la station pendant la relève des équipes. Juste après l’échange des banalités d’usage, Lionel répond à son Talkie Walkie. Il me dit qu’une panne est survenue sur le télésiège du Nant Rouge, dernier fleuron de la station qui démarrait là sa deuxième saison. Evidement, en ce jour d’ouverture, Lionel est parti immédiatement sur son scooter pour le dépannage… Pas d’interview pour moi, et pas de pause déjeuner pour lui !

 

webzine

webzine

J’ai donc remballé stylo, papier et portable et je suis finalement reparti à l’assaut du domaine pour mon plus grand plaisir. Avec cette poudreuse légère et ce grand soleil, le paradis était tout proche !

Lionel Chambel, 44 ans, adjoint du chef d’exploitation Jean-François Mermoud est responsable d’une équipe de dix permanents renforcés en saison par près de 75 conducteurs de remontées mécaniques. Après un Bac pro « remontées mécaniques » et une première expérience professionnelle chez le constructeur POMA, il a rejoint les Contamines et son service Exploitation il y a déjà 23 ans. Malgré des conditions parfois éprouvantes et délicates en raison du froid l’hiver et de la hauteur des installations, Lionel reste passionné par son travail à la montagne.

Hors saison, avec son équipe il se charge de la maintenance des remontées mécaniques. Contrairement à beaucoup d’autres stations de sports d’hiver, les Contamines ont fait le choix de maintenir de l’emploi sur place en évitant le recours systématique à de la sous-traitance. En décembre vient le temps de la mise en service et de la formation des saisonniers (un tiers de nouveaux et deux tiers de fidèles) mais également de la simulation d’incident et l’entrainement de tous pour l’évacuation verticale en ultime recours.

Dès l’ouverture de la station, six personnes sont en veille permanente. Ils constituent la « force d’action rapide », capable d’intervenir en quelques minutes sur l’ensemble des installations du domaine. Cette équipe est formée et entrainée afin de mettre en sécurité et réparer toutes les pannes possibles (mécaniques, électriques ou électroniques). La journée est dédiée aux dépannages et dès 17h vient le temps des éventuelles réparations. A ce moment là, l’équipe oublie les horaires… Le seul impératif ? Tout doit fonctionner le lendemain matin !

Pour en découvrir un peu plus sur les remontées mécaniques, observez la remarquable série de photos de Franck, comme ce cliché qui prouve le soucis du détail et le soin apporté par l’équipe de Lionel Chambel lors de l’entretien des téléskis.

 

webzine

Pour lui, le plus important c’est le respect de la montagne. Avec la certification ISO 14000, tout est recyclé, rien n’est abandonné sur le domaine. Les métaux sont revendus, les déchets triés et un important parc de pièces de rechange a également été constitué au fil des années, permettant de ne jamais manquer de rien.

Si certains d’entre vous souhaitent se diriger vers ce type de carrière, sachez qu’il existe des formations CAP et Bac Pro spécifiques aux remontées mécaniques ainsi qu’une formation pour Adulte à l’AFPA de Chambéry.
Pour tous les autres, profitez bien de toutes ces installations et merci à ceux sans qui nous ne pourrions pas prendre autant de plaisir à dévaler le domaine des Contamines Montjoie !

Antoine

Étiquettes : , , , ,

Aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *