Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Culture alpine > Entretien de début de saison avec…

Entretien de début de saison avec Antoine Bouvier

, 9 décembre 2014, pas de commentaire, 836 vues.
Antoine Bouvier le télémarkeur vainqueur du globe de cristal de parallèle sprint en 2013 est une icône du village, mais également au sein du circuit Coupe du Monde, dans lequel il s’élancera pour la 12ème année consécutive !
Nous avons pu rencontrer Antoine à son retour de la première étape du circuit Coupe du Monde.

Bonjour Antoine, tu rentres tout juste d’Hintertux… Comment se sont passées tes 3 premières courses de la saison ?

Plutôt bien ! Le début de saison n’a jamais été mon point fort, j’ai souvent besoin d’un peu de temps pour atteindre mon meilleur niveau… Et cette année j’ai été dans le coup dès l’entame de saison, avec notamment une 4ème place sur la 1ère manche de la 1ère classic sprint. Cette manche m’a mis de suite en confiance, car je l’ai abordé de la bonne manière, relâché avec beaucoup d’envie. Finalement je recule à la 9ème place de cette 1ère classic sprint, avant de prendre la 7ème le lendemain sur la 2ème classic sprint. Enfin, sur la parallèle sprint, je termine en quarts de final, éliminé par Phil Lau. Mais avec de très bonnes sensations et de belles confrontations réussies. Très positif dans l’ensemble pour lancer la saison !

 

Comment as-tu organisé ta préparation physique ?

Ma préparation physique débute au mois de juin, avec des sports d’endurance (vélo, trail) pour travailler le foncier. C’est la base de la préparation et c’est ce qui permet aussi de tenir une saison complète et de récupérer correctement. Ensuite, au mois d’août, je commence à travailler plus spécifiquement sur l’effort d’une course de télémark, en faisant des séances d’intervalles qui font travailler le cardio.
En parallèle, je m’entraîne en salle de musculation, pour travailler dans un premier temps la force, puis ensuite l’explosivité à mesure que la saison approche. Je participe également de manière assidue aux séances de « Crossfit », à la salle de sport Mont-Blanc Gym : c’est une technique de préparation physique qui développe plusieurs qualités simultanément, comme la force, la coordination, la vitesse, la résistance et l’endurance cardiovasculaire. C’est idéal pour préparer une saison de ski !
Enfin, j’ai beaucoup travaillé la proprioception (bondissements, travail de l’équilibre et des sensations), pour remuscler correctement ma cheville droite que j’ai bien abîmée sur un trail dans l’été (rupture de 2 ligaments externes). Aujourd’hui je n’ai plus de douleur et aucune gêne en télémark.

Je cale cette préparation en fonction des disponibilités de mon travail (ingénieur au sein de la marque Wed’ze), c’est-à-dire principalement entre midi et deux , le week-end et en soirée.

 

N’est-il pas trop compliqué d’associé sport de haut-niveau et vie professionnelle ?

Oui ce n’est pas de tout repos ! Mais c’est un choix que j’ai fait que de concilier les deux, alors je dois faire avec ! La principale difficulté est la gestion de la fatigue physique et mentale… Il faut savoir trouver des moments pour se ressourcer. Le bon côté c’est que j’aborde les compétitions et les entraînements avec beaucoup de plaisir et d’envie.

 

Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Le gros objectif de la saison, ce sont les championnats du monde à Steamboat (USA), à la fin de mois de février. Il y aura 3 chances de médailles à saisir (voir 4 avec l’épreuve par équipe en parallèle sprint). Sur le circuit coupe du monde, je vise des podiums.

 

As-tu des idées pour développer le télémark ?

Je n’ai pas assez de temps pour m’investir à fond dans des projets en lien avec le télémark, mais j’essaie de promouvoir le télémark auprès des jeunes et moins jeunes de la station des Contamines. Une section télémark devrait voir le jour pour les jeunes qui souhaitent faire de la compétition. Il y a également les cours collectifs de télémark proposées par l’ESF des Contamines. Et dès que cela sera possible, j’emmènerai les jeunes avec moi sur le circuit coupe de France de télémark.

 

As-tu des projets particuliers pour cette année, ou dans le futur ?

Oui il y a la KCC’s, le 10 janvier, une course d’initiation au télémark pour les enfants, organisée par la station des Contamines. C’est un bel évènement  pour faire découvrir le sport aux jeunes, dans une très bonne ambiance.

 

Merci et très bonne saison !

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *