Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Eté > Hélène, ou la magie des arts du cirque

Hélène, ou la magie des arts du cirque

, 19 août 2014, pas de commentaire, 1206 vues.

Cela fait maintenant 3 ans que Hélène de Vallombreuse prend ses quartiers d’été aux Contamines, accompagnée de ses perroquets et de ses chats.

Animée par l’envie de partager et de transmettre sa passion pour les arts du cirque, vous l’avez peut-être déjà croisé au Parc de Loisirs sur l’animation cirque, ou à la Place du Village lors d’un de ses spectacles aériens.

 

Une artiste hors norme :

 

Magicienne, dompteuse, artiste de cirque, trapéziste, comédienne au théâtre ou au cinéma…Hélène touche à tout et certains de ses numéros originaux ont une renommée internationale.

Sollicitée pour son travail mêlant beauté, poésie et couleurs, on l’a vue à la télévision, au Plus Grand Cabaret du Monde. Elle a défilé pour Stella Cadente, Hermès, Chanel… Collaboré avec le cirque Archaos, Romanès, Bouglione… Avec la scénographe Yannis Kokkos, la chorégraphe Karine Saporta…

Au théâtre et au cinéma, elle a travaillé avec André Benedetto, Nicko Papatakis, et sous la direction de Jean-Paul Goude, ou Jacques Rivette…

 

Loin des sentiers battus :

 

Hélène de Vallombreuse est une artiste illuminée, d’une espèce en voie d’extinction… Comme Saint Antoine fuyant la sauvagerie des hommes, elle parle aux oiseaux de notre humanité, à moins que ce ne soit ses bêtes qui nous rappellent d’aimer notre animalité …

Aristocrate nomade égaré sur l’île de son imaginaire, ses malles de luxes éparpillées sur une piste aux allures de plage, cette fée animiste cousine de Mary Poppin’s, libère l’arche de Noé de ses bagages…

Au fil d’un texte écrit d’une plume d’oiseau rare, balancé comme une bouteille à la mer, cette Robinson Crusoé au féminin nous livre ses rêves, ses révoltes, dans un soliloque farfelu sur sa condition féminine. Trapéziste, elle monte au ciel, discute philosophie avec sa perruche, pour redescendre s’émerveiller des prouesses du chat bondissant et autres métaphores de nos amours félins.

 

Hélène et Les Contamines :

 

Amoureuse des Contamines, Hélène s’y installe chaque été depuis trois ans. Depuis son camp de base au Parc de Loisirs, sous les voiles blanches du cirque, elle invite petits et grands à la découverte des arts du cirque : trapèze, équilibrisme, magie ou jonglage… les circassiens en herbe ne s’ennuient jamais aux côtés d’Hélène, comme en témoigne Maïa , 11 ans : « on apprend des choses nouvelles à chaque séance, et toujours en s’amusant ! ».

 

 

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *