Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Eté > « Ils disent que l’amour déplace les…

« Ils disent que l’amour déplace les montagnes, mais dans mon cas précis, c’est l’amour qui m’a déplacé vers les montagnes. »

, 21 avril 2015, pas de commentaire, 1344 vues.

Tout a commencé avec une saison de ski.

Un job en tant que gérant de bar, au bar-restaurant Le Pontet, au pied de la télécabine de la Gorge. « Mais bien sûr, j’ai passé un tellement bon moment cette première saison que je me devais de revenir. Et puis j’ai rencontré ma copine, qui est née et a grandi aux Contamines-Montjoie, c’est une vraie Contaminarde et donc je ne pouvais plus partir… ». Près de 6 ans plus tard, Søren Balslev est toujours là, toujours avec Léa et s’accommode de plus en plus à sa vie dans ce village de montagne.

« Les deux premières années ont été dures – tes amis te manquent, ta famille te manque, ton environnement familier te manque – et encore j’étais avec ma copine et cela m’a beaucoup aidé et maintenant j’aime être ici parce que nous avons cette communauté locale et c’est vraiment cool.». Pendant les quelques dernières années, vous avez pu voir Søren travailler à Le Pontet, sur les télésièges, au bar le Rhodos et au restaurant Club House au Parc de Loisirs. Il est aussi un membre fondateur du nouveau Club de Football des Contamines-Montjoie et maintenant, il parle couramment français, danois et anglais.

Cet été, il passe à une autre étape, l’ouverture du bar-restaurant Le Pontet, à partir du 1er Juin et pour l’été. Un endroit à découvrir pour ses produits frais et d’origine locale pour un petit-déjeuner, déjeuner et diner. Il a parlé avec enthousiasme de son projet d’injecter un nouveau souffle dans la place. «  Ce n’est pas un bâtiment moderne et nous ne pouvons pas changer cela en un an, mais je veux en faire un lieu agréable, bon, où le service est de qualité, la nourriture fraîche et l’ambiance, jeune et contemporaine. » Il dit que c’est un lieu dans lequel on aura du matériel à la vente pour les randonneurs, de la location de vélos ou encore une station de lavage pour les vélos de montagne ou pour les motards qui sortent de la piste.

Il a développé l’initiation au trail running auprès des amateurs de course danois des Contamines-Montjoie, qui est, après tout, dans la cour de l’Ultra Trail du Mont-Blanc. Au Danemark, la façon dont les danois voyagent l’été a beaucoup changé ces deux dernières années. Ils sont moins à la recherche de vacances à la plage et leur intérêt pour des vacances actives dans les montagnes va grandissant – à la saison d’été le temps est très beau ici aussi, nous avons juste besoin d’une plage et effectivement, nous avons une ! » Quant à Søren, il semble être bel et bien Contaminé et engagé à construire sa vie ici, à près de 1 000 kms, loin de l’effervescence de sa ville natale, Copenhague. « Ils disent que l’amour déplace les montagnes », dit-il « Mais dans mon cas précis, c’est l’amour qui m’a déplacé vers les montagnes… ».

Photos : © Chuck East

Soren Balslev

Soren Balslev

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *