Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Eté > « La découverte des Contamines fut un…

« La découverte des Contamines fut un joli accident »

, 18 juin 2014, pas de commentaire, 1048 vues.

 

Gina, Robert, Jonathan et Samantha Morgan, une famille anglaise tombée amoureuse des Contamines

Elle s’excuse de son français approximatif dans un grand éclat de rire. Gina Morgan et sa famille ont rejoint les Contamines il y a trois ans, pour vivre dans leur résidence secondaire située au cœur du village. Originaires d’Oxford, au Nord de Londres en Angleterre, les Morgan ont découvert la région il y a douze ans. A l’époque, ils souhaitent profiter de l’air de la montagne française.

Les Alpes est la région la plus accessible pour eux, du fait de la proximité avec Genève et de son aéroport international. Après quelques recherches, un « joli accident » les mène jusqu’à la maison qu’ils occupent aujourd’hui. « Il y a eu de gros travaux d’aménagement, admet Gina. Nous avons acheté la maison à plusieurs et l’avons divisé en trois appartements ».

A l’époque, ils ne pensent pas franchir la Manche pour s’installer toute l’année aux Contamines. Et puis, les hasards de la vie les poussent à s’expatrier, pour « profiter de la famille et prendre le temps de vivre. » Robert, entrepreneur dans le bâtiment conserve son entreprise à Oxford et réalise régulièrement des allers-retours avec l’Angleterre. Gina quant à elle, s’occupe de ses enfants, Samantha et Jonathan. « C’est drôle car nous avions choisi cet endroit pour profiter de l’hiver avant tout, se souvient la Contaminarde d’adoption. Mais nous avons découvert toutes les beautés de l’été, et de l’automne… Chaque saison a son charme ».

Samantha et son frère sont devenus en quelques années de vrais Haut-Savoyards. Club de ski, amour de la montagne… « Ce que je préfère ici, c’est le ski, c’est sûr, sourit Samantha dans un français impeccable. Mais également l’école. Contrairement à Oxford, nous sommes moins nombreux en classe et les institutrices sont plus sympas ! Et puis l’air est pur et la nature est magnifique ».

Plus tard, la jeune fille se verrait bien habiter aux Contamines et pourquoi pas, devenir monitrice de ski. « Ici, les enfants sont épanouis, confirme Gina. Il n’y a pas de place pour le stress et le temps consacré à la famille est important et primordial ».

Photos : © Zir

Étiquettes : , , ,

Aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *