Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Eté > Laurent : boucher, nouveau Contaminard…

Laurent : boucher, nouveau Contaminard et heureux de l’être !

, 13 décembre 2013, pas de commentaire, 1956 vues.

 

Laurent Thiry s’est installé en juin aux Contamines avec toute sa famille. Il tient désormais la boucherie, et propose de nombreux produits en viande ou traiteur qui font le ravissement tant des touristes que des « locaux ». Un vrai plus pour la vie du village, son animation et son attractivité.

Je profite d’un week-end aux Contamines début novembre pour faire un tour dans le village et aller enfin saluer Laurent Thiry, qui y tient la boucherie depuis quelques mois. Je pensais échanger avec lui sur son métier et son installation, mais même en cette période son magasin ne désemplit pas ! Je reviens donc dans l’après-midi pour profiter de quelques minutes de calme.

Une installation et une intégration réussies

Laurent Thiry est marié et père de 3 enfants. Originaire du Loiret, près de Montargis, il s’est installé en Savoie il y a 5 ans… puis aux Contamines fin juin 2013. Il se dit très heureux d’être là, même s’il n’a pas levé le nez depuis l’installation : « Nous avons passé un été d’enfer. On est très contents car la relation clientèle est très bonne et les clients sont satisfaits ».

Une réussite qui ne doit rien au hasard : avant de s’installer directement sur place, Laurent Thiry était présent aux Contamines depuis Noël 2012, avec son camion. Après avoir commencé par les marchés, il a progressivement assuré jusqu’à 3,5 jours sur place par semaine…

Depuis, la boucherie est ouverte tous les jours pendant la saison haute, et ne désemplit pas. La fin de l’été a apporté un peu de répit, et l’occasion de faire meilleure connaissance avec les habitants.

Des produits qui plaisent, tant aux Contaminards qu’aux touristes

Ouverte tous les jours pendant la saison d’été, la boucherie a connu une activité très dense. La viande est évidemment la valeur sûre, mais l’activité traiteur a également très bien fonctionné, notamment auprès des touristes : Gougères au beaufort, couscous, choucroute de poisson, ou encore farcement ont « cartonné cet été ».

Mais pas question de se reposer pour autant : alors qu’il s’apprête à fermer pour un congé annuel de quelques semaines, Laurent Thiry prépare déjà la réouverture et les fêtes de fin d’année. L’occasion d’enrichir l’offre et proposer des plats cuisinés à base de gibier (chevreuil, sanglier ou encore biche),  des viandes et volailles de Noël (qu’elles soient crues ou cuites), des produits festifs (foie gras, saumon, Saint Jacques, etc.), ou encore des accompagnements (gratins, purée aux girolles, etc.). Un nouveau plat du jour sera également proposé plusieurs fois par semaine.

Encore beaucoup de choses à découvrir aux Contamines

Ces derniers mois ont été l’occasion pour Laurent et sa famille de s’intégrer et d’établir de bonnes relations au sein du village (« les gens sont très chaleureux »). Quand on lui demande ce qui lui plait le plus aux Contamines, il répond du tac au tac : « tout l’ensemble, le cadre, les clients, le travail, la totale ! » … tout simplement !

Il lui reste pourtant encore énormément à découvrir car son travail très prenant ne lui a permis de faire que deux excursions, au chalet du Truc et à Miage. Et pour le ski, il faudra attendre la fin de saison, à moins qu’il ne neige très tôt et qu’il puisse en profiter début décembre… On croise les doigts pour lui.

François Laurin

Étiquettes : , ,

  • Laurent, boucher aux Contamines
  • Boucherie des Contamines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *