Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Culture alpine > L’école des Contamines au fil des temps

L’école des Contamines au fil des temps

, 27 août 2015, un commentaire, 892 vues.

A l’approche de cette nouvelle rentrée scolaire, je vous invite à regagner notre machine à remonter le temps pour y retrouver la famille Bessat dont nous avions visité la « maison traditionnelle » lors d’un précédent article. Cette fois-ci, je vous propose un petit voyage dans les différentes écoles primaires des Contamines en suivant 4 générations de notre famille !

 

L’ ENTRE DEUX-GUERRE …

C’est sur les bancs de l’Ecole des ECHENAZ que se connurent Rose et Robert BESSAT ; nés respectivement en 1919 et 1913, ils fréquentèrent tous deux cet établissement qui était la deuxième école des Contamines; elle ne comptait qu’une classe « mixte » qui recevait les enfants des Echenaz (bien sûr !) mais aussi ceux du Cugnon ,du Baptieu ,de la Vy et du Lay. L’Ecole principale, dite du CHEF-LIEU, partageait quant à elle les locaux de la mairie de l’époque située en face de l’Eglise ; elle comptait 2 classes mixtes et accueillait les enfants du centre du village et des hameaux avoisinants (La Frasse, le Nivorin ..) .

 

1

Rose et Robert à l’école des Echenaz en 1925

 

2

Ecole du chef-lieu

 

Au total , on comptait 80 enfants inscrits sur ces 2 sites ; d’ailleurs, la préfecture de Haute- Savoie « veillait au grain » pour faire respecter les lois de la République et notamment celle du 28 mars 1882 ….la loi JULES FERRY (voir documents n° 1 et 2) .

Quant aux vacances , elles s’étendaient à l’époque du Front Populaire de 1936 du 14 juillet à la fin…Octobre ; cette reprise « tardive » permettait aux enfants d’aider aux travaux agricoles. De 1922 à 1938, de courtes vacances hors été font leur apparition en pointillé (une semaine à Noël , une semaine à Pâques).

La Cantine était confiée, suite à un appel d’offres… aux habitants eux-mêmes (!!) chez qui se rendaient les enfants…

 

 

 

 

 

 

 

 

LES ANNÉES 50 / 70

Rose et Robert ayant eu 8 enfants, nous retrouvons un grand nombre d’entre eux dans les différentes classes de la nouvelle école des Contamines. Construite en 1935, à l’entrée du village, elle regroupa les effectifs des deux écoles précitées. Durant cette période, on comptait 4 classes mixtes et plus d’une centaine d’inscrits .

3

L’école du Centre

4

Les classes de Mme Mermoud dans les années 60

 

Les vacances d’été commençaient début juillet pour s’achever mi – septembre (mais une dérogation agricole permettait aux enfants de ne reprendre que début octobre…). On passa d’une semaine à 2 pour Noël et Pâques; 4 jours supplémentaires furent créés (en Février si les fêtes de Pâques « tombaient » tard ou pour la Pentecôte si Pâques « tombait » tôt ..). En 1969, les cours du Samedi après-midi furent supprimés.

La cantine se « professionnalisa » pour passer de la soupe d’Angèle (soupe de légumes, de lentilles ou de pois cassés accompagnée de confiture ; le pain devait être apporté par l’enfant !) au premier repas complet (avec de la viande au moins une fois par semaine..)

Ce fut également la période des années AMOUDRY , instituteur précurseur qui « lança » l’idée d’intégrer aux activités pédagogiques des activités sportives !!! A la fin des années 50, des classes expérimentales permettaient ainsi aux écoliers contaminards de pratiquer le ski et le patin TOUS LES APRES-MIDI d’écoles pendant la période hivernale !! Puis un peu plus tard, à la fin des années 60, ce fut, en été, le début des premiers échanges scolaires avec Montmartin sur mer (dans la Manche) avec une réciprocité qui permettait aux jeunes normands de découvrir le ski en janvier; ils étaient hébergés au chalet des Lilas Blancs à Tresse ainsi qu’au centre biblique des Echenaz.

L’Ecole du Centre perdurera jusqu’en 1965; puis la construction abritera la Mairie des Contamines, l’Office du Tourisme, le Bureau des Guides, la Poste et la Maison de la Réserve Naturelle. L’ancienne mairie fut démolie en 1969 et l’école des Echenaz transformée en un Centre Biblique de Jeunes.

 

5

Le Centre Biblique de Jeunes (L’ancienne école des Echenaz)

 

 

LES ANNÉES 80

3ème période , 3ème génération , 3ème changement … Si la plupart des 8 enfants de Rose et Robert, connurent cette école devenue la mairie actuelle, leurs « descendants » s’exilèrent sur les premières hauteurs de la Frasse . C’est en effet en 1966 que fut créée l’école Alexis Bouvard . Ce chalet accueillit jusqu’à plus de 150 enfants répartis en 5 puis même 6 classes; ce record n’a jamais été égalé !).

 

6

L’école Alexis Bouvard dans les années 80

 

Quant au calendrier scolaire, hormis le passage du congé du jeudi au mercredi (1972) et du passage à la semaine de 4 jours (1990) il va avant tout s’adapter à la période du tourisme à tout crin ! C’ est en 1985 qu’est institué le « zonage » pour faciliter la circulation sur la route et dans les transports ferroviaires. Les Contamines, située dans l’Académie de Grenoble dépendra de la zone A …

La cantine fait partie intégrante de la vie de cette nouvelle école : elle est opérationnelle de la Toussaint jusqu’à Pâques, régie par l’A.P.E (Association des Parents d’Elèves ) et emploie 4 personnes (une cuisinière , son aide et 2 surveillantes) ; les trois-quarts des élèves y sont inscrits et se régalent des plats équilibrés, préparés sur place. Les locaux, très modernes, sont constitués d’un réfectoire et d’une cuisine très bien équipée, remise aux normes pendant cette période .

 

 

LE NOUVEAU MILLENAIRE

Pas de changement de lieu pour notre 4ème génération de Bessat restée aux Contamines qui continue à fréquenter l’ école A. Bouvard de la Frasse . Un agrandissement et une modernisation de l’école eurent lieu en 2007 .

 

7

L’école Alexis Bouvard après sa modernisation en 2007

 

 

Malheureusement comme un peu partout en France, les effectifs diminuèrent progressivement et on ne put empêcher la fermeture d’une classe. Actuellement , l’école compte 4 classes et autant de maitres qui s’occupent d’une centaine d’enfants (chiffre 2014/2015).

8

Une salle de classe de la nouvelle école


Le calendrier scolaire voit disparaitre les cours du samedi matin en 2008 puis c’est la mise en place des nouveaux rythmes en 2014 avec la reprise des cours le mercredi matin .

La cantine fonctionne dorénavant à l’année 5 jours sur 7 ; elle satisfait maintenant 95% des élèves et fournit en plus les repas des enfants de la garderie municipale ; le tout étant géré par la mairie et non plus par l’A.P.E .

Le site peut aussi s’enorgueillir d’une bibliothèque, d’une salle de motricité, de différentes salles pour les associations et d’un Espace Animation pouvant accueillir jusqu’à 400 personnes lors de différents évènements ou spectacles.

En espérant avant tout que cette école de village continue à voir passer encore longtemps d’autres générations d’enfants contaminards, je tiens à remercier, pour leur aide : Nicole Demargne , Sylviane Deschamps, Valérie Depraz-Depland , Suzanne Revilliod , le personnel de la Mairie pour l’accès aux archives et bien sûr ….la famille Bessat .

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. BAZIN Kévin dit :

    Super petit reportage qui rappel de bon souvenir