Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Hiver > l’ESF des Contamines

l’ESF des Contamines

, 16 janvier 2014, pas de commentaire, 1910 vues.

 

Les Contamines, vendredi 20 décembre 2013, 9h du matin.

J’ai rendez-vous à l’Ecole de Ski des Contamines avec son Directeur, Olivier Béguin. Olivier a enseigné le ski à mes filles. Maintenant mes petits enfants suivent, avec ardeur, les cours de ski. Tous les six, excellents skieurs, s’entrainent avec ferveur à la compétition. Les Champions des Contamines sont leurs idoles. Le contact avec L’ESF a été notre premier coup de cœur. Puis nous sommes tombés sous le charme des habitants du village. Il neige et demain nous aurons du beau temps. La Coupe du Monde de Télémark s’annonce bien.

 

Quelle est la genèse de cette école de ski ?

Toutes les remontés mécaniques qui font partie du paysage n’ont pas toujours existées !

C’est Gaston Chevallier qui crée le téléski des Loyers en 1937. L’aventure du ski pour tous va pouvoir commencer, place à la modernité.

Au début il y avait quatre écoles : le Ski Club Alpin Parisien (SCAP), le Club Alpin Français (le CAF) et deux écoles locales (une dirigée par Placide Mollard, l’autre par Jean Ronchail)

Les deux  écoles locales des Contamines vont fusionner.

Entre 1946 et 1966 vont se succéder à la tête de l’école de ski : Jean Ronchail, Robert Simon,

Jean Bochatey, Regis Rey et Pierre Mermoud. En 1972 Bernard Chevallier en est élu Directeur. Il sera aussi président du Syndicat des Moniteurs et président de la FFS.

Ces patronymes sont bien connus aux Contamines. Ces familles sont toujours présentes et actives dans la vie du village.

 

Je retrouve Olivier dans les locaux de l’ESF.

Quelques mots d’abord sur ton parcours :

Je suis d’origine Chablaisienne, guide et moniteur de ski depuis 40 ans.

Aspirant guide en 1972, j’entame ma première saison de guide en 1973.

En 1985 je succède à Bernard Chevalier à la tête de l’ESF des Contamines. Je suis alors aussi Président de la Compagnie des Guides du Val Montjoie.

Présentement, Directeur de l’École de Ski, je préside le Bureau des Guides des Contamines.

Mon métier de guide va m’emmener sur les montagnes du monde entier.

En effet Olivier ira en Amérique du sud, au Cachemire, au Maroc…

Combien de moniteurs à l’ESF des Contamines?

Ils sont quarante permanents, quatre-vingt en saison avec les stagiaires.

Beaucoup d’entre eux ont deux professions, plusieurs sont guides.

On trouve des menuisiers, des électriciens, des éleveurs, des commerçants, des ingénieurs, gardiens de refuges…

Et particularité de l’École des Contamines : la plupart des moniteurs de l’ESF résident à l’année aux Contamines ou au Val Montjoie, contrairement aux moniteurs des grandes stations de la Tarentaise qui résident souvent très loin de ces stations.

En France il y a 250 ESF avec 17 000 moniteurs mais l’ESF des Contamines est unique.

 

Olivier peux-tu me tracer en quelques mots ta journée- type en saison.

  • Le matin travail administratif, suivi des relations avec les organismes d’état (DDCS, Education Nationale) et les partenaires locaux (SECMH, office du Tourisme, Mairie…)
  • Vérification des plannings.
  • Préparation des tests de l’ESF comme la flèche, le chamois qui amènent aux épreuves Nationales de l’étoile d’Or par exemple.
  • En fin de matinée on me trouve dans la « cabane chrono » du stade François Bonlieu : chronométrage de la flèche et du chamois.

C’est un moment fort, au pied du stade tout le monde est attentif aux temps annoncés au micro. On compare son temps au temps de l’ouvreur. Est-t-on Or, Vermeil… Fléchette ou Cabri?

Le stade François Bonlieu a été inauguré en mars 2011 lors de la 31ème Étoile d’Or qui s’est déroulée aux Contamines.

A  » L’Etape »  Damien Chatelard, Directeur Technique de l’ESF, est chargé de l’organisation des cours. Il attribue les cours et manage le planning sur le terrain après quoi il prépare le stade, trace le slalom, avant d’ouvrir la course du jour.

 

Quelles sont les différentes disciplines enseignées à l’ESF des Contamines ?

On y dispense des cours depuis le jardin des neiges jusqu’à la préparation du Ski d’OR.

Les disciplines offertes sont l’Alpin, le Snowboard, le Free Ride, le Télémark, la randonnée, toutes les disciplines Nordiques…

Il y a également des possibilités Handisport.

L’ESF des Contas est toujours présente sur les grands évènements qui s’y déroulent : Championnats de France, Coupes du Monde…

 

Hors saison, Olivier,  que se passe-t-il?

Il faut préparer la nouvelle saison!

Le travail ne manque pas, principalement du travail administratif et de nombreuses réunions.

Au bout d’une demi-heure de dialogue on vient le chercher. Il faut régler un problème de livraison.

Juste avant de partir, il me montre le schéma d’un superbe bâtiment, c’est un nouveau projet pour les Contamines. Il faut agrandir les locaux de l’ESF à l’Etape…

Depuis environ quarante ans je reviens chaque année aux Contamines.

Laissez-vous guidez par un « pull rouge » sur les pistes ou hors-pistes et ouvrez grand les yeux. Vous serez, comme moi, submergé par la beauté du site. Vous reviendrez.

 

Jean-Paul

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *