Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Hiver > Portrait d’un Moniteur de l’ESF…

Portrait d’un Moniteur de l’ESF d’Hauteluce

, 24 décembre 2014, pas de commentaire, 1404 vues.

Christophe Mermoud pratique le ski depuis son enfance et a décidé d’en faire son métier. Plus exactement un de ses métiers car vous allez découvrir que ce n’est pas le seul… Nous avons pu rencontrer Christophe en début de saison, quelques jours avant Noël.

 

Bonjour Christophe, j’aimerais d’abord savoir qui tu es et d’où tu viens ?

Bonjour, je suis originaire des Contamines-Montjoie, j’ai 29 ans et je fais du ski depuis tout petit. J’ai été au ski-club, j’ai fait de la compétition et je suis aujourd’hui moniteur à l’ESF d’Hauteluce. Je vis toujours aux Contamines-Montjoie, à l’entrée du village et j’ai une fille de 8 ans, Lucile.

Quel a été ton parcours professionnel ?

A la base j’ai fait des études en mécanique automobile. J’ai fait quatre saisons d’été en Ardèche dans les canoës puis je me suis lancé dans la menuiserie, j’ai appris sur le tas. J’enseigne aussi depuis dix ans à l’ESF d’Hauteluce, j’ai commencé le brevet d’Etat à 19 ans et je vais bientôt avoir le diplôme final.

Pourquoi as-tu décidé d’enseigner à Hauteluce ?

A Hauteluce l’ambiance est différente, ce n’est pas la même chose que dans une grosse école de ski. J’ai débuté là-bas en tant que stagiaire il y a dix ans et j’ai eu envie de rester. L’ambiance est familiale et très sympa, j’ai rencontré les bonnes personnes, j’ai envie de continuer avec cette ESF.

Combien de moniteurs enseignent à Hauteluce ?

Nous sommes cinq moniteurs à la saison, cinq hommes, nous n’avons pas la chance d’avoir des femmes dans l’école de ski. Depuis cette année l’ESF des Contamines-Montjoie a repris la tutelle de l’ESF d’Hauteluce. Avant nous étions une ESF indépendante mais maintenant l’administratif et le secrétariat sont rattachés à l’ESF des Contamines-Montjoie.

Comment se passent les cours à l’ESF d’Hauteluce ?

Les leçons particulières sont en baisse à cause de la conjoncture actuelle mais les cours collectifs fonctionnent toujours aussi bien ! Nous avons créé une structure avec quelques enfants des Saisies qui ne souhaitent pas faire du ski club. Avec eux nous faisons du ski, du snow, il s’agit d’un projet ludique sur toutes les glisses !

Au sein des moniteurs il y a un ordre hiérarchique, je suis troisième sur cinq. Nous avons des belles saisons, il y a du travail pour tous, même pour cette première semaine de Noël avec peu de neige.

Et en janvier vous avez beaucoup de clients ?

En janvier nous travaillons principalement avec les classes de neige. A Hauteluce, il y a un centre de vacances à proximité des pistes, il nous fait travailler en janvier sur les classes de neige et pendant les vacances nous enseignons le ski à de nombreux enfants qui viennent ici en colonies de vacances.

Et l’été tu es menuisier alors ?

L’été je suis menuisier à mon compte mais j’encadre aussi des handicapés en montagne sur des séjours touristiques depuis cinq ans. Le camp est basé aux Contamines-Montjoie à l’hôtel la Gélinotte. Nous organisons des séjours qui durent deux semaines, avec deux nuits en refuge. Nous faisons un séjour « randos »  et un séjour « 4*4 ». Sur les séjours « 4*4 » nous allons dans le Beaufortain, sur le domaine skiable de Saint-Gervais, des Contamines-Montjoie ou encore de Chamonix. C’est un travail très intéressant !

Merci et très bon Noël !

 

DSCF3944                             DSC02135 mtblanc        10862480_10152905563533186_3663505045461148611_o

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *