Language
Découvrir
Photos
Vidéos
Découvrir > Hiver > Une journée « ruisseling » féérique !

Une journée « ruisseling » féérique !

, 6 février 2013, pas de commentaire, 939 vues.

 

Aujourd’hui il fait bien froid et après avoir tracé tous les spots de la station nous avons envie de découvrir une autre pratique sportive hivernale tout en restant aux Contamines-Montjoie. Ricardo, guide aux Contamines-Montjoie, avec qui nous pratiquons la cascade de glace, nous encourage depuis plusieurs années à aller promener nos piolets du côté de Notre Dame de la Gorge pour y faire l’ascension du ruisseling…

De bonne heure, nous prenons le départ de la voie romaine avec tous les randonneurs à ski, mais nous nous arrêtons au bout de 3 mètres pour trouver le départ de notre itinéraire : on ne peut pas faire plus court comme marche d’approche ! Comme son nom l’indique le ruisseling consiste à remonter, muni de crampons et piolets, un ruisseau en glace. Celui de la Rosière permet de gravir 3 ressauts d’une vingtaine de mètres entre lesquels s’intercalent des passages moins raides où l’on chemine facilement.

Cependant, en dépit de la proximité rassurante de la voie romaine, le ruisseling est déjà bien plus que de la promenade en crampons. Les quelques ressauts se grimpent comme une véritable cascade de glace. Il est donc impératif de savoir grimper en tête en glace, être autonome, savoir se protéger, ainsi que maîtriser les différentes techniques d’assurance, et être capable de choisir sa ligne d’ascension en fonction des conditions du moment et de son
niveau.

Quel plaisir de se retrouver dans cette ambiance à la fois paisible et sauvage ! La glace n’est pas trop dure, les ressauts bien fournis et l’escalade, bien que jamais trop difficile demande quand même un peu de concentration. Nous passons deux petites heures pour effectuer cette ascension d’environ 200 mètres. Le dernier ressaut, le plus technique, aboutit au pied du plateau de la Rosière, dans le secteur de Combe Noire. Après quelques mètres de marche pour atteindre ce plateau, nous nous trouvons face à un panorama à couper le souffle. Il faut dire que les conditions météo sont optimales : plein soleil, froid et enneigement abondant donnent au lieu un aspect féérique amplifié par le côté complètement sauvage et grandiose. Pas un bruit, pas un mouvement, juste quelques traces d’animaux… Un dépaysement garanti qui nous rappelle combien la nature a besoin d’être préservée !

Surtout, il ne faut pas avoir oublié de se préparer un casse-croûte avec thermos de thé avant de partir car la pause pique-nique dans cet environnement est un enchantement et permet à l’esprit de vagabonder et réfléchir aux prochaines randonnées ou courses en montagne.
Nous reprenons notre chemin sur ce plateau après environ une demi-heure de contemplation avant de retrouver le bas de la voie romaine : la boucle est bouclée.

Alors que cela fait des années que nous arpentons les chemins alentours, nous avons encore découvert un endroit magnifique où, comme l’a si bien écrit Samivel, nous venons de passer « une journée où le monde repose dans une paisible perfection ». Mais chut… il ne faut pas trop l’ébruiter !

FX

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *